Financer sa création d’entreprise, en 4 points !

Sommaire

    Financer sa création d’entreprise

     

    Avant d’effectuer sa première levée de fonds, il existe plusieurs moyens de financer sa start-up. Nous vous en proposons ici une synthèse, en 4 points.

    1° Le capital de départ

    Lorsque l’on veut bénéficier d’aides, il est important d’avoir un minimum de fonds dans son capital de départ, et que ce dernier soit assez conséquent. En effet, lors d’une levée de fonds, les investisseurs (Business Angel ou Love Money) font attention au capital de la société avant de prendre la décision d’investir ou non. Plus le capital de départ sera grand, plus la capacité de financement et d’obtention de subventions sera importante.

     

    2° Les prêts

    Afin que les banquiers accordent leur confiance lors de la création d’entreprise, il est souvent utile d’injecter 10 000 euros dans son capital, ce qui permet à la fois d’être crédible face aux banquiers, mais aussi de favoriser l’obtention d’aides publiques.

    Le montant des prêts accordés peut représenter jusqu’à trois fois le capital. Outre le  montant en lui-même, l’avantage du prêt est sa capacité à donner de la crédibilité à cette nouvelle entreprise. Il pourra agir comme un effet de levier pour obtenir d’autres financements comme des subventions, des crédits d’impôt…

    En ce qui concerne les aides publiques, l’une des principales possibilités est de faire appel à la BPI, qui offre des prêts aux entreprises innovantes. La plupart du temps, il  est nécessaire d’avancer l’argent du prêt avant de le recevoir. Pour débloquer les aides, la BPI a pour habitude d’exiger un fond propre égal à la somme demandée.

     

    3° La Bourse Frenchtech

    La bourse Frenchtech est apparue récemment : elle est financée par la BPI et l’INPI et soutient la création de projets et de start-up de moins d’un an et dont l’innovation revêt un caractère non technologique. La bourse permet ainsi de développer des projets qui se trouvent dans une phase de maturation et qui ont besoin de valider le marché ou de lever certains verrous.

    Avec une enveloppe d’à peu près 10 millions d’euros, cette bourse sera distribuée par des montants plafonds de 30000€. Pour demander cette aide, il faut également faire appel à la BPI.

     

    4° Les concours

    Ce n’est pas la première chose à laquelle on pense, et pourtant, les concours peuvent aider les start-up à obtenir leur premier financement. Cependant, le plus gros avantage de la participation a des concours est bien sûr la visibilité.En les faisant parler d’elles, ces concours peuvent rendre crédible les jeunes entreprises aux yeux des organismes et investisseurs potentiels.

     

     

    Pour plus d’informations sur le financement de votre entreprise, n’hésitez pas à nous contacter ECAI, l’expert-comptable Paris 16ème, au 01 49 95 04 40.

     

    ECAI-telephone

    Téléphone :

    01 49 95 04 40

    ECAI-adresse

    Adresse :

    30 Rue de Lübeck, 75116 Paris